AccueilFeatures

Comics de la Semaine : Empyre: Fantastic Four #0, Something is Killing the Children #8, et plus

Chaque semaine, je fais une sélection des nouveaux comics sortis aux Etats-Unis que j'ai lus et appréciés et qui méritent ton attention.

Adventureman #2

Par Matt Fraction, Terry Dodson, Rachel Dodson et Clayton Cowles • Image Comics

Image : Terry Dodson et Rachel Dodson (Image Comics)

Après avoir lu le premier numéro, j'avais un peu peur de la lecture dans le format périodique mais, sincèrement, cela fonctionne complètement.

Dans ce numéro, nous en apprenons plus notre héroïne Claire Connell, notamment en sur comment est survenu sa surdité. Bien évidemment, cela n'éclipse pas l'enquête qu'elle mène afin de savoir quel est cet exemplaire étrange des aventures de Adventureman qu'elle a obtenu de la part d'une vieille dame étrange. L'univers du faux comic book pulp vient croiser celui du moderne proposant pour le moment une grosse scène d'action, toujours dans la grande tradition des récits d'aventures.

Les dialogues de Matt Fraction sont exquis et les dessins de Terry et Rachel Dodson sont fantastiques. Autant dire qu'il y a tout pour plaire dans cette nouvelle série.

Empyre: Fantastic Four #0

Par Dan Slott, R.B. Silva, Sean Izaakse, Marte Garcia, Marcio Menyz et Joe Caramagna • Marvel Comics

Image : R.B. Silva et Marte Garcia (Marvel Comics)

Après le prélude côté Avengers, c'est au tour de celui côté Fantastic Four de paraître une semaine avant le grand lancement de Empyre. Et bien, il s'agit ni plus ni moins d'un épisode de Fantastic Four par Dan Slott avec les mêmes qualités et les mêmes défauts, mais, surtout arrivant difficilement à donner envie de lire la maxi-série qui va bientôt commencer. À vrai dire, je n'ai pas l'impression d'en apprendre plus sur la situation globale qui bouleverse l'univers Marvel.

Il y a tout de même des choses intéressantes dans le récit en lui-même, Dan Slott fait du Dan Slott avec des thématiques qui lui sont chères. Ainsi, j'ai un peu l'impression qu'il veut développer dans ces pages quelque chose qui a été abordé trop rapidement dans le film Star Wars : Les Derniers Jedi, montrant que dans chaque conflit il n'y a pas que les gentils et les méchants, que tout est plus compliqué qu'il n'y paraît et que certains profitent de ces drames pour s'enrichir.

Mais, cela en guise de prologue à Empyre me paraît un peu léger...

Heureusement, la partie graphique confiée à R.B Silva et Sean Izaakse, deux artistes aux styles finalement très proches, est impeccable nous garantissant du grand spectacle.

Green Lantern Season Two #5

Par Grant Morrison, Liam Sharp, Steve Oliff et Steve Wands • DC Comics

Image : Liam Sharp et Steve Oliff (DC Comics)

Episode étrange - ce qui n'est pas si étrange vu qu'il est écrit par Grant Morrison - qui nous plonge dans un comic book façon pop art avec des dessins de Liam Sharp qui s'inspirent de Roy Lichtenstein afin de nous parler de l'idylle adolescente entre deux supers oublié·e·s mais qui finissent par s'en prendre à Hal Jordan.

Si nous avons encore ce côté Doctor Who dans l'histoire et un découpage épisode par épisode bien marqué, le fil rouge commence à refaire surface pour nous teaser le prochain épisode marquant la moitié de la série. Je suis toujours autant fan de la construction globale de la série tout comme son fonctionnement.

Something is Killing the Children #8

Par James Tynion IV, Werther Dell'Edera, Miquel Muerto et Andworld Design • BOOM! Studios

Image : Werther Dell'Edera, Miquel Muerto et Andworld Design (BOOM! Studios)

Dans cette série, nous suivons Erica, une chasseuse qui parcourt les Etats-Unis de ville en ville afin de tuer des monstres qui tuent des enfants. Si nous ne connaissons rien de la nature de ces créatures, nous commençons à mieux comprendre qui est Erica et, surtout, le comité étrange qui envoie elle et d'autres chasseurs.

Les personnages de la série sont maintenant séparés et ont chacun des responsabilités différentes. Si James continue de souffrir après avoir vu ses amis se faire massacrer par les monstres, Erica doit avoir affaire avec un membre de "sa maison", cet étrange société qui envoie des chasseurs. Pendant ce temps-là, Tommy découvre le "don" que lui a transmis Erica... Et cela ne lui plaît pas beaucoup.

C'est toujours une série remarquable autant dans l'ambiance avec son rythme très posé, son découpage très souvent étendu en doubles pages, et la partie graphique de Werther Dell'Edera et Miquel Muerto qui est très chouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *