AccueilFeatures

Comics de la Semaine : Empyre #4, Giant Size X-Men: Fantomex #1, et plus

Chaque semaine, je fais une sélection des nouveaux comics sortis aux Etats-Unis que j'ai lus et appréciés et qui méritent ton attention.

"I'll Never Steal a Car again" dans Batman: Gotham Nights #16

Par Andrew Aydin, Yldiray Cinar, Mat Lopes et Troy Peteri • DC Comics

Image : Yldiray Cinar, Mat Lopes et Troy Peteri (DC Comics)

Courte histoire dans cette revue anthologique consacrée à Batman et aux autres justiciers et justicières de Gotham City. Ici, Andrew Aydin propose une histoire bien écrite et sympathique autour de Batman. Mais, ce que je retiens surtout, ce sont les dessins de Yldiray Cinar qui trouve un style de plus en plus personnel. Je comprends mieux le choix de Kurt Busiek de travailler avec lui sur une suite à Marvels chez la concurrence

Empyre #4

Par Al Ewing, Dan Slott, Valerio Schiti, Marte Gracia et Joe Caramagna • Marvel Comics

Image : Valerio Schiti, Marte Gracia et Joe Caramagna (Marvel Comics)

J'aime beaucoup comment la révélation finale est amenée. Hop, c'est acté, on n'en parle plus. C'est une superbe idée de la part de Al Ewing et Dan Slott.

En revanche, j'ai beaucoup plus de mal avec le reste qui, je trouve, manque vraiment de sentiment. Il y a quelque chose de très machinal dans le déroulé des événements et c'est d'autant plus dommage parce que les scénaristes évident les surenchères de combat pour nous montrer une lutte animée par des êtres humains (entre autres). Mais, j'arrive pas à avoir d'empathie envers chaque protagoniste.

Empyre: X-Men #2

"Growing Strong" par Gerry Duggan, Benjamin Percy, Leah Williams, Lucas Werneck, Nolan Woodard et Clayton Cowles • Marvel Comics

Image : Lucas Werneck, Nolan Woodard et Clayton Cowles (Marvel Comics)

Voilà, ce que je craignais arrive bel et bien : Jonathan Hickman quitte l'écriture et nous perdons en qualité. Alors, certes, je retrouve l'humour caustique de Gerry Duggan mais, l'épisode n'a aucun rythme cohérent.

A vrai dire, le début d'épisode, si on exclut le fait que l'utilisation de Hordeculture fait une redite avec celle de X-Men #3, c'est plutôt réussi. Mais par la suite, on sent que Benjamin Percy reprend le relais de l'écriture puisqu'on retrouve le côté brouillon de la série X-Force avec les changements sans grand intérêt entre Krakoa et Genosha, là où se déroule l'intrigue de la mini-série.

Le changement de dessinateur - malgré le talent de Lucas Werneck - est aussi dommage. C'est plus "classique".

Giant-Size X-Men: Fantomex #1

"The World" par Jonathan Hickman, Rod Reis et Ariana Maher • Marvel Comics

Image : Rod Reis et Ariana Maher (Marvel Comics)

Fantomex est un personnage que j'apprécie beaucoup, déjà parce qu'il a un look mais, aussi, parce que son co-créateur lui a donné une personnalité qui fonctionne bien. Mais, ce qui intéresse Jonathan Hickman chez le personnage, ce n'est pas ce caractère bien trempé mais plutôt ses origines, ou plus le lieu où il été élevé, "le monde", cet endroit étrange créé en laboratoire qui ne partage pas les mêmes règles que notre monde à nous.

Hickman fait avec Fantomex, ce qu'il a fait avec Moira MacTaggert, il réécrit son histoire - dont la fameuse première rencontre avec Wolverine - afin d'y ajouter un nouvel élément qui change notre façon de voir le personnage. Si l'effet n'est pas le même - puis la révélation sur Moira vient à changer le fondement même des X-Men, il permet à Hickman de continuer son histoire en filigrane commencée dans le premier one-shot Giant-Size X-Men.

Pour l'occasion, le scénariste retrouve son compère de New Mutants, Rod Reis, et, sincèrement, une telle collaboration mérite d'être renouveler le plus souvent possible.

Guardians of the Galaxy #5

Par Al Ewing, Juann Cabal, Federico Blee et Cory Petit • Marvel Comics

Image : Juann Cabal, Federico Blee et Cory Petit (Marvel Comics)

Avec cette bataille Guardiens de la Galaxie contre Guardiens de la Galaxie, Al Ewing s'intéresse surtout à Moon Dragon en montrant comment la version actuelle diffère de l'originale dans un combat subliment mis en image par Juann Cabal qui s'amuse avec le découpage et la folie de la situation.

En tout cas, le scénariste apporte du changement tout en écrivant un numéro fun et accessible. Il semble qu'il applique la même genre de traitement à ce titre que sur Immortal Hulk le rendant par conséquent irrésistible.

Ice Cream Man #20

Par W. Maxwell Prince, Martin Morazzo, Chris O'Halloran et Good Old Neon • Image Comics

Image : Martin Morazzo, Chris O'Halloran et Good Old Neon (Iamge Comics)

C'est sans nul doute possible le comic book le plus original du moment qui arrive constamment à se renouveler. Il s'agit donc d'une anthologie horrifique dont chaque histoire incorpore directement ou indirectement un vendeur de glaces étrange et un peu (beaucoup) flippant.

Dans ce numéro, nous découvrons la famille de ce "ice cream man" et, notamment, ses enfants, à qui il raconte des histoires pour enfants... un peu (beaucoup) glauques. Non seulement W. Maxwell Prince, Martin Morazzo et Chris O'Halloran nous font des parodies de livres pour enfants célèbres dont ceux du Docteur Scheuss.

Comme d'habitude, il est impossible de savoir ce que nous réserve l'histoire et comment tout va se terminer. Justement, ça contribue énormément à la réussite du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *